Bonjour à tous, aujourd’hui je vous présente un jeu sortis en version accès anticipé le 13 décembre 2017 :

They are billions

Alors, normalement je ne préfère ne pas acheter de jeu en version accès anticipé, mais j’ai craqué. En effet, en lisant les tests ici mais surtout , ainsi que toutes les éloges des utilisateurs Steam ajouté au fait que le jeu soit déjà disponible en version FR, j’ai craqué et j’ai acheté le jeu pour la modique somme de 7.5€ (dans ma région).

They are billions c’est quoi ?

Il s’agit avant tout d’un jeu de type « STR » développé par Numantian Games, studio espagnol déjà à l’origine de Lords of Xulima (que je ne connais pas). Pour ceux qui l’ignorent, le type STR signifie stratégie en temps réel (comme peut l’être Heart of Iron) au contraire des jeux de stratégie au tour par tour où vous faites vos actions et ensuite passez au tour suivant. Le meilleur exemple de STR est Starcraft et le meilleur exemple de jeu au tour par tour, la saga Civilisation.

Au niveau environnement, They are billions se situe dans un monde futuriste post-apocalyptique infesté de zombies qui sont là pour vous gâcher la vie. Votre rôle dans tout ça ? Permettre aux humains de survivre.

Schéma de jeu

Tout d’abord, pour le moment il n’y a qu’un seul mode disponible dans le jeu. Le mode « Survie ». Lorsque vous lancez votre partie, vous pouvez configurer plusieurs éléments définissant le mode de difficulté :

  • Type de carte :

La première fois que vous lancez le jeu, vous ne pouvez sélectionner qu’une seule carte. À chaque fois que vous finissez une map, vous accédez à la suivante. Pour le moment seulement 4 maps sont disponibles, mais croyez moi vous avez déjà largement de quoi faire.

  • Population infectée :

Il s’agit du nombre de zombies sur la map. Bien sûr, plus il y en aura, plus le niveau sera difficile. Il y a en tout 5 niveaux disponibles.

  • Durée de la partie :

Il s’agit du nombre de jours dont vous disposez avant l’attaque finale. il y a 4 options disponibles (150 jours, 120, 100, 80). Ici aussi, plus vous avez de jours pour vous préparer, plus le niveau de difficulté baissera. Une chose à savoir également, 1 jour correspond plus ou moins à 1 minute 30. 150 jours correspondra donc à une partie d’environ 4 heures en ajoutant le temps de pause que vous prendrez. Car oui vous disposez d’un bouton pause, très très utile pour optimiser la disposition des bâtiments.

Pour ma première partie, j’ai choisit la lâcheté, et j’ai donc configuré : Seulement quelques infiltrés et 150 jours, soit un niveau de difficulté de 3 %.

They are billions

Niveau lâcheté maximum

Une fois ces petits paramétrages effectués, vous êtes jetés sur une map avec un bâtiment principal, 1 soldat et 4 rangers. Autrement dit, pas grand chose…

They are billions

À partir de cela, débrouillez-vous. Le but est de créer une base suffisamment solide pour résister aux assauts de plus en plus costauds de hordes de zombies. Pour cela vous avez besoin de 4 facteurs principaux :

  • Des humains
  • Des ressources
  • Une armée
  • De l’énergie
  1. Les humains sont l’élément principal pour préparer votre colonie. En effet, c’est eux qui vous apportent de l’or et de la main d’oeuvre, 2 éléments indispensables pour vous préparer efficacement. Les seules obligations pour vous permettre d’installer des humains, c’est d’avoir de la nourriture, de l’or, et un peu d’énergie. Mais rapidement, le problème que l’on rencontre c’est la place, car il est indispensable d’avoir une grande population. En effet si vous voulez avoir un niveau de technologie avancé, une armée suffisamment grande, il faudra avoir une véritable ville. Problème, la place, car on a vite tendance à se barricader et la disposition des tentes (abritant les humains) est primordiale.
  2. Les ressources vous permettent de construire des bâtiments de plus en plus évolués, mais surtout vos barricades et divers éléments de défense.. Il y a plusieurs ressources de bases comme le bois, les pierres, le fer, le pétrole. Pour vous fournir ces ressources, il vous faut construire des structures spécialisées dans l’extraction de ressources. Là aussi la disposition sera un élément fondamental pour la suite de votre aventure.
  3. Pour construire une armée, vous avez besoin d’une caserne puis de produire au fur et à mesure des soldats. Différentes classes existent selon votre niveau dévolution.
  4. L’énergie est assez facile à contrôler, en tout cas pour le moment, je n’ai pas rencontré de problèmes de ce côté là. Il suffit de poser un « moulin » créateur d’énergie, puis des « Antennes Tesla » pour étendre la portée de l’électricité.

Voila toutes les armes dont vous disposez pour mettre en place votre colonie, maintenant bon courage.

Un jeu Hardcore

Et oui, comme on peut le lire un peu partout, They are billions est assez difficile. Le problème c’est qu’une fois qu’un de vos colons est infecté, l’infection se propage à toute vitesse. Lors de ma première partie, j’ai pris un peu les choses à la légère et je me suis fait laminer jour 20 lors de la première grosse nuée. Il faudra donc recommencer encore et encore, jusqu’à avoir compris les mécaniques essentielles du jeu. Il s’agit donc avant tout d’un jeu de réflexion. Chaque action (disposer vos bâtiments, vos barricades, quels coins de la map coloniser) aura des conséquences pour la suite. Il faut aussi se servir du relief et des lacs, forêts, montagnes comme barrières naturelles. Pour cela, je vous conseille au départ d’envoyer vos 4 rangers explorer la map quitte à en perdre 1 ou 2 en route. Pour ma part, j’ai réussis au bout de 2  parties à terminer la map 1, rien de glorieux en mode très facile. Mais cela permet de comprendre les mécanismes du jeu et l’assaut final a été épique.

they are billions horde

Assaut final, ça arrive de tous les cotés

Je n’ai pas encore débuté la map 2, car il faut passer la map 1 avec un minimum de difficulté de 20%, j’y travaille. Sachant que le niveau se corse à chaque map plus les différents niveaux d’infections, je pense que la durée de vie est assez énorme alors que le jeu est toujours en bêta !

Qu’en est il de l’accès anticipé ?

Et bien, après 6 heures de jeu, je n’ai pas rencontré de bugs bloquants, rien à signaler… Pourtant je suis pointilleux sur la qualité d’un jeu et c’est pour cela que je refuse normalement de jouer en accès anticipé, mais là rien à redire. Rien à voir avec certaines sorties de jeux triple A, qui sortent complètement injouables (Dishonored 2, Fallout 4). Autre point important, alors que le jeu est tout récent, il y a déjà une version française, bien traduite.

Dernier point, le contenu. Alors comme on a vu, il y a pour le moment 4 maps jouables, différents niveau de difficulté et il vous faudra déjà pas mal de temps pour en faire le tour. De plus, les développeurs viennent d’ajouter un défi communautaire qui consiste à jouer sur une map définit et comparer son score avec tous les autres joueurs.

Je n’ai pas eu le temps de tester encore, mais voici de quoi rajouter de la durée de vie.

They are billion challenge communautaire

Mon avis sur cette version anticipée de They are billions

Et bien, c’est un régal ! Je vous conseille fortement de tester ce jeu beaucoup plus profond qu’il en a l’air, et qui vous demandera de la réflexion, de l’organisation, de l’anticipation. Au niveau des points faibles, on peut noter une bande son un peu pauvre, des incohérences au niveau comportements/déplacements des PNJ, et des améliorations à apporter pour avoir plus de cohérence globale. Par exemple, il est tout à fait possible de créer une ferme en dehors des enceintes sans portails, ce qui permet de cheater le jeu.

Je reviendrai dessus pour un avis définitif lors du lancement de la version finale. Il n’y a pas de date exacte, mais j’espère surtout que les développeurs vont lancer un mode campagne. En effet, en ajoutant un scénario à ce jeu, They are billions sera sûrement une pépite !

Notez cet avis/test :