Salut à tous Avigeekers, Jessica Jones saison 2 de Marvel était très attendue car la saison 1 avait bénéficié d’un bon retour tant public que critique. Et comme ça n’a pas été le cas des deux dernières moutures de l’univers étendu Marvel sur Netflix qu’ont été Iron Fist et The Defenders, Jessica Jones était attendu au tournant. De sa réussite ou non pouvait dépendre la viabilité et la poursuite des productions Marvel sur Netflix. Pas mal d’enjeux donc. Et bien cette série je l’ai vu pour vous.

Le pari est il remporté ?

Et bien c’est ce que nous allons voir ensemble maintenant. Mais d’abord d’où elle sort cette Jessica ?

Jessica Jones Saison 2

Jessica Jones saison 2

D’OÙ ÇA SORT JESSICA JONES SAISON 2 ?

Jessica Campbell Jones n’est pas, vous l’aurez sans doute compris, un personnage créé pour la série qui nous intéresse ici. En effet ses créateurs originaux sont Michael Bendis et Michael Gaydos.

Apparue dans la série Alias Jessica est au début une ancienne Super Héroïne vaincue et blasée par la vie, qui prendra plus tard une place plus importante dans l’univers Marvel notamment parmi les Defenders.

Elle endossera aussi dans ses aventures papier les identités de Jewel et Knightress.

La principale différence entre la Jessica Jones des comics et celle de la série est l’origine de ses pouvoirs, mais ne soyez pas impatients nous y reviendront dans la partie spoiler.

Pour l’instant parlons de la série.

C’EST QUOI MARVEL’S JESSICA JONES SUR NETFLIX ?

Marvel’s Jessica Jones saison 2 est une série américaine de 13 épisodes d’environ 50mn. Création originale Netflix avec pour showrunner Melissa Rosenberg produite par ABC studios et Tall girls productions  c’est la suite Marvel’s Jessia Jones saison 1 (sans blague).

SYNOPSIS

Jessica Jones est une detéctive privée New Yorkaise qui a deux particularités :

La première, être toujours de mauvaise humeur et associable, la deuxième, avoir une force surhumaine.

La fille de ses parents d’adoption Trish, célèbre animatrice radio, se met en tête de découvrir ce qui s’il s’est passé durant l’ hospitalisation de Jessica après l’accident qui a coûté la vie de toute sa famille sauf elle, mais son dossier médical a disparu. C’est le point de départ de l’enquête qui mènera l’héroïne sur les traces de l’origine de ses pouvoirs.

Jessica Jones Saison 2

Pourquoi je suis emo ?

PERSONNAGES

Bon casting pour Marvel’s Jessica Jones saison 2, détaillons ici qui le constitue.

Jessica Jones (Krysten Ritter)

C’est une des forces de la série. Kristen Ritter incarne une Jessica Jones qui fait vraie dans son contexte. Tout à fait crédible en girl next door boudeuse et inamicale. J’ai été surpris d’apprendre qu’elle commença sa carrière en tant que mannequin pour l’agence elite model tant dans ce rôle elle est tout sauf une poupée sur papier glacé. Dégaine dégingandée, toujours flanquée de son éternel Perfecto, l’interprétation de l’actrice de 36 ans colle au personnage qui lui va comme un gant. Je ne suis pas bilingue, même pas très fort en Anglais, mais j’ai bien l’impression que l’accent New-Yorkais qu’elle prend sonne plutôt juste.

Jessica Jones Saison 2

Jessica est donc le personnage principal de la série, détective privée amatrice de bourbon mais pas tellement d’avoir de la compagnie, cette fois elle sera le sujet de sa propre enquête.

Trish Walker (Rachael Taylor)

Trish Walker, la sœur adoptive de Jessica est également sa meilleure amie. Ce personnage fut par le passé une enfant star sous le nom de Patsy, puis une chanteuse pop à succès. Durant la période dans laquelle se déroule l’histoire de la saison 2, elle est reconvertie en animatrice radio et fait des interviews dans son show Trish Talk (super jeu de mot je pense que les scénaristes ont choisi ce nom juste pour pouvoir le faire)

Jessica Jones Saison 2

L’interprétation de Trish par Rachael Taylor est tout à fait honnête. Cette dernière aussi est un ex-mannequin, Australienne pour sa part. Puis sa carrière, ponctuée de navets horrifiques et de petits rôles dans des séries et dans des films se divise entre Australie et U.S. Elle s’était déjà frottée à l’univers Marvel dans Man-Thing en 2005, qui fut un bide.

Malcolm Ducasse (Eka Darville)

Malcolm Ducass est le voisin de Jessica dans son immeuble miteux. Elle l’a sorti de la drogue dans la saison 1 et il est maintenant son « apprenti » à Alias (le cabinet de détective de Jessica Jones). Il se fait virer presque tous les jours par sa super héroïne de boss, mais il revient toujours dés qu’elle a besoin d’aide car il lui est reconnaissant et est patient et dévoué.

Jessica Jones Saison 2

Ekra Darville est un bogoss ça c’est sûr. Ancien power ranger dans la série power ranger samurai (le rouge, et ouais) il livre ici un Malcolm attachant et sympathique.

Jeri Hogarth (Carrie-Anne Moss)

Jeri Hogart, brillante et richissime avocate est interprétée par la non moins brillante Carrie-Anne Moss. Elle cherche à recruter Jessica Jones par l’intermédiaire d’un autre privé en concurrence avec cette dernière. Teri est un personnage complexe tiraillé entre ses désirs, son orgueil et la maladie dont elle est victime.

Jessica Jones Saison 2

C’est toujours un plaisir de voir évoluer Carrie-Anne Moss (Trinity dans Matrix quand même). Elle propose dans la série une composition subtile et intéressante. À noter aussi que le personnage de Hogart était un homme dans le comic book, et c’est symptomatique de l’esprit général du show mais j’y reviendrais en conclusion.

Oscar Arocho (J.R Ramirez)

Oscar sera le « love interest » de Jessica pour cette saison. Il est le nouveau gardien de l’immeuble où se trouve l’agence Alias et il est en conflit avec son ex-femme pour la garde de leurs fils. Ce n’est pas le personnage le plus intéressant de l’histoire mais à la fin il aura son importance dans l’ouverture, on y reviendra.

Jessica Jones Saison 2

Griffin Sinclair (Hal Oszan)

Présentateur télé vedette, il est en couple avec Trish au début de l’intrigue… Le restera-t-il ? Haha, surprise ! En tout cas c’est un personnage aux abords serviable, affable et volontaire.

Jessica Jones Saison 2

Dorothy Parker (Rebecca De Mornay)

C’est la mère arriviste de Trish qui vit a travers le succès de sa fille. Elle fut son manager autrefois et même si ce n’est plus le cas dans la série, elle cherche encore à contrôler sa vie. Ce personnage va comme un gant à la comédienne Rebecca De Mornay.

Kilgrave (David Tennant)

Il n’apparaît que dans deux épisodes de la série, comme un fantôme qui hante Jessica… Mais David Tennant ! David Tennant quoi… Le meilleur Docteur ! Pour moi c’est un très gros plus pour la série.

Jessica Jones Saison 2

Janet Mc Teer

Janet Mc Teer tient un rôle très important, mais je ne pourrais révéler lequel que dans la partie spoiler.

Jessica Jones Saison 2

Inéz (Leah Gibson)

Inéz dans Jessica Jones saison 2, c’est cette fille paumée et déclassé qu’on a tous connu. Celle qui suite à des galères se retrouve plus ou moins à la rue (ici plutôt plus que moins) et qui se débrouille comme elle peut dans un monde hostile pour elle. Le genre à ne pas inviter chez soi si on a des objets de valeur.

Jessica Jones Saison 2

J’ai découvert l’actrice Leah Gibson dans ce rôle et elle est très convaincante.

Price Cheng (Terry Chen)

Price Cheng est un privé, concurrent direct de Jessica Jones. En tant que privé il cherche à l’embaucher pour le compte de Hogarth. Terry Chen fait le taf dans ce rôle sans pour autant être très marquant. J’apprécie le fait que les scénaristes se soient dispensés de lui faire faire du karaté… C’est aussi une qualité de la série de ne pas sortir de clichés à tout bout de champs, on verra ce point plus loin.

Jessica Jones Saison 2

Le duo de flics Costa et Sunday est interprété par John Vintimiglia et Lisa Tharps

Will Traval est Will Simpson.

Jessica Jones Saison 2

 

SCENARIO

Jessica Jones

En ce qui concerne le scénario de Jessica Jones saison 2, et bien il s’agit d’une Origin story. Origin story qui nous apprendra comment Jessica Jones a acquit ses pouvoirs. L’héroïne est détective donc logiquement ceci prend la forme d’une enquête. On peut dire que nous avons affaire à une bonne série policière. Beaucoup plus qu’à une série de super héros classique. Je dirais même qu’ici les pouvoirs n’ont que peu d’intérêts pour l’intrigue dans toute la première partie de la série. En fait toute cette première moitié de série se déroule d’une façon assez classique jusqu’à ce qu’advienne une révélation qui fait prendre à l’histoire une tournure tout à fait inattendue mais je ne peux pas en dire plus sans spoiler.

Donc bon scénario qui change de ce qu’on peut trouver dans d’autres séries Marvel de moins bonne facture, comme Iron Fist ou the Defender pour ne pas les citer, avec leur sempiternelle histoire d’organisation secrète malveillante stoppée par la bravoure d’un héro au cœur pur.

Jessica Jones saison 2 propose une intrigue plus réaliste et moins manichéenne que bon nombre de ses consœurs, surtout l’identité du »méchant » de l’histoire change de ce que l’on a l’habitude de voir, mais nous en reparlerons en partie spoiler.

Le scénario est bien aussi car il ne tombe pas dans les clichés, sans personnages trop archétypaux il arrive à ne pas être prévisible.

RÉALISATION

Jessica Jones

La réalisation est tout à fait classique d’une série Américaine, propre, mais quelque chose de charmant s’en dégage. Parce que « propre » au sens technique du terme, mais avec quelque chose de quand même suffisamment réaliste dans le traitement de l’image pour qu’on y croit.

Charmant encore et surtout pour les extérieurs jours dans les rues de New York. Personnellement j’adore voir cette ville à l’écran et là j’ai été servi. Tournée en partie dans Hell’s Kitchen, le quartier de Jessica, mais aussi dans d’autres parties de la grosse pomme, elle est ici filmée de façon très organique et vivante, ce qui donne à la série une spatialisation intéressante.

MISE EN SCÈNE

Jessica Jones Saison 2

La mise en scène comme la réalisation n’a de prime abord rien d’extraordinaire si ce n’est qu’elle est propre.

Mais à y regarder de plus près, quand même, il y a quelque chose : L’utilisation du casting de qualité. En effet les scènes ont un coté théâtre grâce au jeu riche des acteurs.

Aussi je mentionnerai les costumes, qui « sonnent vrai » si je puis dire. Un effort a visiblement été fait pour la garde robe des personnages ce qui augmente le coté naturel déjà donné au show par ses extérieurs jours dont j’ai déjà parlé plus haut. Mais passons maintenant à la partie spoilers.

Jessica Jones Saison 2

Un des nombreux artwork créé pour la sortiede Jessica Jones saison 2

SPOILER

Spoiler

Parlons donc du coup de théâtre qui fait une grande part de l’intérêt de la série. Si vous êtes dans la partie spoiler vous le savez, le méta humain qui cherche à éliminer toutes les personnes ayant eu connaissance des expériences sur des cobayes du Dr Malus et en fait Alisa Jones la propre mère de Jessica. C’est ça le rôle de Janet Mc Teer.

Docteur  Karl Malus (Callum Keith Rennie)

Jessica Jones Saison 2

Alors au début quand la révélation à lieu je me suis dit « Encore ce truc des Américains de la relation filiale, c’est toujours le même sketch ». En effet on voit souvent ça. Dans Transformers, dans Indiana Jones 5, je parle même pas de Taken. Souvent  ça va de paire avec la notion de patriotisme. Souvent c’est balourd. Mais pas là. Ici déjà il y a une bonne osmose entre les deux actrices, et surtout la relation entre la mère et la fille est très bien écrite. Car oui Alisa est à la fois la victime des expériences de Malus, mais en même temps la méchante de l’histoire qui tue de sang froid et se révèle exécrable sous bien d’autres aspects. Le rapport entre les deux femme est à la fois touchant et tendu, et le spectateur se demande quel parti prendre.

Une autre chose m’a gêné tout le long de la série, Jessica Jones n’évolue pas !.. Jusqu’au dernier épisode. Si elle reste tout le long de l’histoire campée dans son attitude associable ce n’est qu’a la toute fin qu’elle se résout à s’ouvrir aux autres, casiment  à la dernière scène. Je croyais que ça n’arriverait jamais, ce qui eut été une erreur scénaristique, mais en fait c’est bien fait.

[collapse]

AVIS / CONCLUSION

Alors que dire Marvel’s Jessica Jones saison 2 ? Et bien c’est une bonne série pour plusieurs raisons que nous allons voir pas plus tard que maintenant.

TRAITEMENT DES PERSONNAGES

Les personnages de Jessica Jones saison 2 sont bien développés. Pour une raison que j’ai évoqué plus haut en premier lieu qui est qu’ils ne sont pas écrits comme des clichés.

Non le détective privé asiatique n’est pas Jackie Chan, il ne fait pas de Kung Fu et n’est pas détenteur d’une sagesse ancestrale. Non Malcolm le padawan black de Jessica n’est pas un jeune du ghetto à problèmes et malgré ce que son prénom aurait pu augurer, il n’est nullement investit dans la cause des droits civiques. Non Trish l’ex pop star blonde n’est pas décérébrée, et enfin Jessica Jones tient bien l’alcool !

Oui elle picole tout le temps, mais ça ne l’empêche pas de réfléchir et ça ne la rend nullement pathétique, elle le vit bien et ça c’est gonflé. Bien qu’elle le fasse pour fuir son passé ce n’est pas un handicap pour elle dans l’action de l’intrigue, et ce n’est pas non plus la caractéristique principale du personnage.

Encore plus important, le traitement des personnages féminins. Ici les femmes sont d’égales à égales en importance et en force avec les hommes. Marvel’s Jessica Jones série féministe pour autant ? Et bien non et c’est ça qui est bien. Nous n’avons pas affaire à un manifeste politique mais à une série moderne qui reflète la réalité du monde contemporain où les femmes ne sont plus reléguées au rang de subalternes depuis belle lurette.

Ce qui m’amène à vous parler du traitement de la vie sexuelle des personnages dans la série. Il n’y est pas fait grand cas de cette dernière et ça aussi c’est bien. Jeri est lesbienne, Malcolm multiplie les plans Tinder, Jessica s’envoie en l’air avec qui elle veut quand elle veut, et ce n’est pas un sujet. Je veux dire que quelque soit l’orientation sexuelle des uns et des autres, elle est traitée sur le même plan et c’est suffisamment rare encore aujourd’hui pour être souligné.

THEMATIQUES ABORDEES

Plusieurs thèmes sont traités dans la séries. Deux en particulier.

L’humain augmenté tout d’abord. En fil rouge qui sous tend l’histoire des expérimentations illégales qui ont conféré ses pouvoirs à Jessica Jones il y a l’idée de transhumanisme et les questions éthiques qu’elle soulève. Même si ceci n’est pas plus approfondi que ça c’est un sujet qui me plaît et j’ai aimé qu’il soit là.

La relation filiale contrariée est ici traitée par le biais du rapport entre Jessica et sa mère Alisa de façon assez fine. Les thématiques de l’abandon, du manque et du retour sont présentent. Aussi, l’idée d’ambiguïté d’une relation amour/haine entre la mère et la fille, et ceci touchera pas mal de monde (je crois).

Je conclurai donc en vous recommandant de voir Jessica Jones saison 2, vous ne serez pas déçus.

Merci de votre attention c’était John Bog pour Avis Geek.

À propos de l'auteur

John Bog
John Bog
Passionné depuis toujours d'audiovisuel japonais, de mangas, de cinéma et d'univers fictifs en général.
Notez cet avis/test :