Salut à tous Avigeekers, bienvenue dans ma deuxième review DragonBall Super.

Aujourd’hui, deux choses. Tout d’abord l’épisode en lui-même qui franchement était de bonne facture cette semaine, mais aussi et surtout l’annonce qui a fait frémir les fans, l’arrêt (cette fois c’est officiel) de la série fin Mars. Mais nous allons maintenant détailler tout ça point par point.

db 124 5

Alors l’épisode commence exactement là où nous nous étions arrêtés la semaine dernière. C’est à dire Goku et Vegeta combinant leurs attaques pour casser la figure de Jiren. Alors nos deux sayans donnent tout et c’est beau à voir. Contrairement au précédent, l’épisode est propre niveau dessins et réal. Cette fois on ne se fout pas de nous. Donc nos deux sayans se lâchent, Goku Kaio Ken X20 et Vegeta Limit Breaker c’est quand même pas rien et pourtant, encore une fois, Jiren le Roswell s’en sort indemne.

db124 2

En parallèle Frieza et Dyspo se chamaillent encore. Et vas-y que je te tire la queue, et vas-y que j’ai même pas mal. Et c’est là que, ô surprise, on ne s’y attendait pas du tout, Frieza propose de bien trahir son univers pour obtenir le souhait des super Dragon Balls. Mais bon comme prévu le pride trooper Dyspo ne met pas bien longtemps, trois ou quatres secondes peut-être, pour dire au tyran violet et blanc que bon, sa proposition, il peut bien se la mettre… où je sais pas trop il est plutôt dénué d’aspérités, mais vous m’avez compris.

Là, Frieza passe en Golden et arrête ses simagrées. Mais, même comme ça, le combat contre le lièvre sous speed se montre très tendu et ce dernier prend l’avantage jusqu’à l’intervention du « chef d’équipe » Gohan, et c’est la que débute le gros morceau de l’épisode.

db 1246

Les deux anciens ennemis devenus équipiers (Gohan et Frieza) élaborent donc un plan pour finir Dyspo en civet. Comme toujours dans DragonBall Super c’est un plan très élaboré. Un plan de type : « Tu fais diversion pendant que je lui frotte les oreilles », brillant.

Donc comme diversion Gohan se jette sur Dyspo à la bourrin ce qui permet à ce bon vieux Frieza de nous sortir une spéciale qu’on avait pas vu venir. Avec son ki, il balance des rayons rouges dans tout le périmètre. Des rayons insistants si je peux dire, puisqu’ils restent en place après avoir été tirés, formant les fils d’une sorte de toile. Comme dans les films où les systèmes à base de fils de lumière rouge déclenchent l’alarme quand on les touche. Vincent Cassel fait de la capoeira autour d’un truc comme ça dans Ocean 13. Bon. Sauf que là ça ne fait rien sonner du tout, ça explose évidemment. Une vrai cage autour du lapin qui s’y voit contraint dans ses mouvements rapides ce qui donne l’avantage à Gohan.

Dbs_episode_124_b

Cependant la forme Golden de Frieza et bien ça consomme, on a déjà vu ça par le passé. Et donc, au moment où Gohan va finir par éjecter son adversaire à grandes oreilles d’un bon uppercut des familles, son coéquipier de circonstance Shin Golden Frieza ne tient plus, les fils disparaissent et Dyspo se retrouve libre de ses mouvements pour esquiver le coup final. Sauf que bon, Gohan a des réflexes quand même, il parvient à passer derrière et à le ceinturer (enfin lui faire une clé de tête plutôt). Ce qui laisse à Frieza l’occasion de les sortir tous les deux d’un gros kikoha. Bim. Double élimination.

« […]on ne va pas garder tous les personnages principaux jusqu’à la fin ça n’aurait pas de sens. »

Alors certains rageront de voir Gohan le chouchou sortir avant la fin, surtout sur un geste de Frieza. Mais bon si je ne m’abuse il ne reste que trois ou quatre minutes de tournois, on ne va pas garder tous les personnages principaux jusqu’à la fin ça n’aurait pas de sens.

Et surtout; il ne reste que 7 épisodes avant la fin, non pas du tournois, mais carrément de la série ! Oui de la série vous avez bien lu ! Je pense que certains d’entre vous le savent déjà Avigeekers. Pour les autres désolé de vous choquer mais c’est la triste vérité, on y revient après.

En attendant que peut-on en penser de cet épisode 124 ?

Et bien que c’était un bon épisode, quoique son issue était assez prévisible. En effet le titre lui-même disait que c’était le dernier combat de Gohan et il semblait évident qu’il ne sortirait pas sans Dyspo. Cependant le combat Dyspo/Gohan-Frieza était quand même sympa à voir bien que je n’ai pas non plus ressenti une intensité à faire trembler les murs. Ce qui me réjoui un peu c’est que l’épisode ait donner tort à tous les « théoriciens » qui annonçaient assez sûrs d’eux une nouvelle forme pour Gohan.

J’en ai vu passer des vertes et des pas mûres sur les réseaux, du Gohan Blanco (oui lol ), du Gohan SSJ blue, du Ultimate Gohan 2, j’en passe et des meilleurs. Non vraiment je préfère comme ça. Déjà que Goku et Vegeta ont eu leur nouvelle forme l’épisode dernier sinon ça devient n’importe quoi. Là, utiliser la coop (en plus entre deux personnages que vraiment tout oppose) pour résoudre le combat, c’était pas mal.

db 1246

Niveau animation c’était pas trop mal non plus, enfin disons qu’on a vu largement pire. Même si il y eu pas mal de plans fixes des personnages avec le décor qui défile derrière pour les faire bouger et de gros plans avec aucun membre qui bougent mais juste des impacts pour figurer les coups, ça passait. Le dessin pareil. Sans être complètement ouf ce n’était jamais trop moche et certains plans de Frieza, mais surtout de Gohan étaient franchement stylés. Ce qui fait du bien car depuis le début de DBS je trouve le grand fils de Goku souvent super mal dessiné.

La musique enfin, là OK c’était cool, le thème épique de Shin Golden Frieza revient deux fois et il est assez magistral celui là. Sinon globalement les OST collaient bien à l’action c’est un bon point pour l’épisode.

En conclusion je dirai donc que nous avons eu affaire à un bon épisode de DragonBall Super. Un épisode honnête. Un épisode honnête qui sans monter dans les hautes strates de l’Epicness comme le précédent se regarde avec plaisir. Malheureusement il ne restera pas dans les annales et sera assez vite oublié car en le visionnant je ne pense pas que le spectateur se sente très très investi non plus. Voilà voilà, maintenant je crois qu’il est temps de passer au gros dossier. ..

LA FIN DE DRAGONBALL SUPER

Et ouiiiiiiiii, la nouvelle a fait grand bruit, la communauté DragonBall est en émoi, ce que nous redoutions est advenu, DBS prend fin à l’épisode 121.

troll triste

Mais rassurez-vous, tout n’est pas perdu. Si, à compter du 1 Avril (non ce n’est malheureusement pas une blague) DBS est remplacé sur la grille des programmes de Fuji TV par une nouvelle mouture de l’anime Kitaro, dans un communiqué cette même Fuji TV laisse entendre qu’il ne s’agirait pas d’un arrêt définitif. « Ce n’est pas comme si DragonBall Super était fini » dit ce communiqué.

Ce qui donne de l’espoir. Mais je vous laisse voir cette super vidéo de Saikyo Devin, dont je vous avais déjà parlé dans mon article Le YouTube DragonBall Game, qui vous détaillera tout.

https://www.youtube.com/watch?v=-ZKqTzoOzOc

Donc voilà où nous en sommes. Moi je veux croire à un retour de DragonBall, mais rien n’est sûr et je ne suis pas dans le secret des dieux. Cependant d’une certaine manière ce ne serait pas un drame que la série s’achève ici, pour plusieurs raisons d’après moi :

LE SYNDROME DE LA SAISON DE TROP

Si DBS s’arrêtait maintenant, avec une conclusion à l’arc du tournois du pouvoir j’entends, ça éviterai que la série traîne trop en longueur dans le genre : Tant que ça vend on continue, même si on a plus rien à dire. Ce serait fâcheux pas vrai ? Non parce que soyons honnêtes, là Goku EST un dieu. On a déjà dû inventer d’autres univers farcis d’autres dieux et de guerriers surpuissants pour lui trouver des adversaires. Des mecs qui brisent des planètes a coups de poings. Ce serait quoi la suite ? Je pense qu’on est arrivé à un maximum avec les personnages actuels.

LA QUANTITÉ NUIT À LA QUALITÉ

Une autre raison qui me pousse à dire que c’est bien que ça s’arrête (au moins temporairement) c’est que tenir un bon niveau de qualité de dessin et d’animation sur un anime fleuve hebdomadaire comme DBS s’avère impossible sur le long terme. En effet, on voit bien la différence de qualité visuelle entre les animes qui sortent une saison de 10 ou 20 épisodes par an et ceux comme DragonBall Super qui ne s’arrêtent jamais. Donc pour moi un an de pause ne serait pas du luxe pour repartir sur de bonnes bases.

L’ATTENTE CRÉE LE DÉSIR

Un dernier point. Souvenez-vous l’état dans lequel on était quand on nous a annoncé le Super avec le retour de Toriyama. Frétillants tel des poissons rouges hors de leurs bocaux ? La hype ? Et bien là, après un an, deux ans, des années d’absences, ça pourrait faire repartir la passion de plus belle et ça me plairait.

Donc voilà Avigeekers, pour cette semaine c’est tout pour moi.

Merci de votre attention c’était John Bog pour Avis Geek.

 

 

À propos de l'auteur

John Bog
John Bog
Passionné depuis toujours d'audiovisuel japonais, de mangas, de cinéma et d'univers fictifs en général.
Notez cet avis/test :