Voilà Avigeekers, le dernier épisode de DBS a été diffusé pendant la nuit en France soit ce Dimanche matin 10h au Japon. Nous autres, la communauté DragonBall, l’attendions de pied ferme. Qui avec enthousiasme, qui avec émotion, qui (on les connait, les rageux) avec le couteau entre les dents prêt à découper l’épisode en morceaux et à trouver toutes les raisons possibles et imaginables pour dire que c’était le truc le plus nul qu’ils avaient pu voir de leurs vies.

D’autres encore s’étaient bardés de leurs jolies théories, débordantes, leurs besaces à hypothèses et leurs sacs à prédictions. Frieza allait-il remporter le tournoi au prix d’une ultime fourberie, Jiren allait-il surclasser tout le monde tous trapèzes saillants et dévoiler son vœu mystérieux, ou était-ce Goku qui comme se doit un Héro allait une fois encore dépasser ses limites pour la millionième fois dans la série et apporter la victoire à l’univers 7 ?

Et bien comme vous le savez je pense, si vous lisez cette review, rien de tout ça. C’est bel et bien le bogoss C-17 (???? 17?, Jinzo’ningen ju-nanago) qui remporte le Tournois du Pouvoir et nous allons avoir ensemble comment, pourquoi, et si c’était bien, maintenant.

ouais attend on va voir ça gros.

Donc l’épisode reprend au moment, du coup de théâtre qui n’en est pas un, de l’intervention de Frieza pour sauver Goku et de celui qui en est bien un, et non des moindres, de la réapparition surprise à ses côtés, tout droit sorti de sous un tas de gravats de C17.

Bon, ce dernier, vu que au final c’est lui le héro de l’arc, on va commencer à bien le nommer, oui il serait temps. Non parce que son nom complet, ça vous le savez Avigeekers Pros, c’est Jinzo’ningen ju-nanago, Lapis (???, Rapisu) de son nom humain d’avant avoir été transformé par le docteur Gero. Mais comme c’est un peu long entre nous on va l’appeler Juju. On peut depuis le temps, c’est la famille, Juju.

Juju & Frieza les nouveaux copains.

Le fight reprend en premier avec un Frieza contre Jiren considérablement affaibli par la raclée que vient de lui mettre Goku. Golden Frieza je précise. Car oui il a déjà récupéré de la misère que lui a mis Toppo, mais ça dans ce tournoi tout le monde dispose du sort de régénération à l’infini on à l’habitude. C’est à se demander à quoi servaient les Senzus pendant toutes ces années puisque apparemment il suffit de ne pas bouger 30 secondes pour guérir d’une collision avec un semi remorque. Mais passons, on ne va pas bouder notre dernier épisode pour des broutilles.

Golden ou pas ça n’empêche pas le tyran de finir par se faire sévèrement malmené par le roswell bodybuilder mais c’est la que le beau Juju aux cheveux soyeux intervient. Ce dernier nous refait le coup de la fausse autodestruction. Apparemment il  ne sait pas que la même attaque ne marche jamais deux fois sur un Chevalier du Zodiaque. N’empêche… ça fait quand régurgiter un peu de sang à Jiren, qui tombe à genoux…

C’était sans compter sur une grosse morale de Toppo les grosses moustaches depuis les gradins qui sait trouver les mots pour rebooster son poulain, pendant que Frieza le tient en joue d’un de ses beans de ki. Là, gros énervement du Pride Trooper de la Justice qui s’enflamme littéralement et lâche une vague de ki incandescente sur ses opposants. S’ensuit un des fameux combats de ki comme on les aimes avec cris, grosse puissance et tout et tout et Juju et Frieza n’ont pas le dessus. Mais c’est alors que…

Et bien oui Goku était toujours dans les parages.

bah oui tu croyais que quoi ?

Un déplacement instantané et le voilà en renfort de ses coéquipiers. Ensemble ils repoussent l’attaque de Jiren et c’est en binôme que Goku et Frieza se lancent à son assaut. Qui l’eu crû ? Les ennemis mortels de jadis côte à côte pour un combat dantesque. Le climax n’était pas fini. S’ensuit un affrontement en chute libre de toute beauté dans les décombres ravagés de ce qui reste de l’arène, et aucun des protagonistes ne se sort de l’empoignade final sans être éliminé. Aucun ?

Et non. Juju est encore là. Il a gagné.

LA FIN

Nous y voilà. après l’eye catch, le dénouement. L’univers 11 est effacé mais Goku promet une revanche à Jiren, ce qui commence à laisser augurer que tout ne va pas si mal finir… que tout ne va pas finir. Je ne vais reprendre ici tous les dialogues de la conclusion, vous avez vu l’épisode, passons au vœu de Juju.

Et bien pas de surprise, il fait revenir tout le monde. Pas de surprise car il l’avait dit lors de son « sacrifice », le bateau maintenant il s’en moque. Il est devenu altruiste en voyant ses compagnons se battre de manière désintéressée pour sauver leur univers et juste pour ça. L’humain modifié, l’android, est devenu plus humain que bien des humains… snif c’est beau.

On remarque que Super Shenron a considérablement rapetissé au passage et on sait pas trop pourquoi…

Tous les univers sont donc restaurés grâce aux Super Dragonballs, les plans qui s’en suivent montrent les combattants effacés de retours chez eux. Et oui. c’était prévisible. Mais au fond est ce que ce n’était pas ça que l’on voulait ?

Goku n’aura même pas besoin de tenir sa promesse faites à Freezer de le ressusciter puisque c’est Whis qui s’en charge prit d’un élan de bonté (ou peut-être a-t-il un plan qui sait ?) à moins que  ce ne soit un tricks de beerus. Mais dans les deux cas on apprend que l’un ou l’autre peuvent faire revivre les gens.

Et la toute toute toute fin de l’épisode qu’est ce que c’est ? Et bien Goku et Vegeta qui s’entraînent pour devenir encore et toujours plus forts. Alors oui Avigeekers, je peux vous le dire aujourd’hui, il y aura bien une suite, la seule question c’est, quand ?

CONCLUSION

Et bien mes amis cette fin, mais cette fin ! Qui pouvait la prévoir ? Je ne parle pas du vœu qui fait revenir tous les univers effacés mais bien du retour et de la victoire de Juju mon frérot!

Je vais vous surprendre mais si personne ne l’a fait, en tout cas pas à ma connaissance, tout le monde le pouvait, et ce pour 3 raison. Voyons lesquelles.

1.Le beau rôle.

Tout d’abord Juju a le beau rôle tout au long de l’arc. Alors que personne ne l’attendait, personne ne le réclamait, qu’on l’avait presque oublié, Goku va le chercher dans son parc forestier. Déjà à la surprise générale il fait jeu égal avec ce dernier en SSJ blue (dans l’anime). Et ensuite dans le tournoi il pète la classe à tous les niveaux et casse des bouches en veux tu en voilà. Ça aurait dut nous mettre la puce à l’oreille.

2.Le Ki indétectable

Bien que sa puissance ait été revue à la hausse considérablement depuis DBZ, Juju n’est pas vraiment un monstre de puissance par rapport au niveau actuel des combattants les plus forts de l’oeuvre. Et pourtant, c’est lui qu’on est allé chercher, plutôt que Bu ou Cell par exemple. Je pense que sa présence a une très bonne raison, son Ki indétectable, idéal pour l’effet de surprise ! Celui de l’épisode 130, je pense que c’était prévu depuis le début et ça aussi on aurait pu le prévoir.

3.La phrase du sacrifice.

Et enfin troisième indice, au moment où Juju se fait sauter pour protéger Goku et Vegeta dans le mal de Jiren, la brute épaisse, il dit clairement avant de disparaître que tout compte fait il renonce à son vœu égoïste de bateau de croisière qui de toute façon avait semblé bizarre à tout le monde. C’était fait exprès aussi je pense. Au moment où il y renonce c’était une indication de plus qu’il allait l’emporter à la fin.

Il faut savoir que dans une histoire, à partir du moment où trois éléments laissent à penser que quelque chose va se passer, on peut-être presque sûr que cela va bel et bien advenir. Donc on pouvait prévoir cette fin, mais bien malin qui l’a prévu.

Alors oui, tout est bien qui fini bien. Qui fini ? « Mais John Bog tu as dit tout à l’heure que ça allait continuer! ».

Oui jeune, c’est bien tu suis. Mais qu’est ce qui me fait dire ça même si il n’y a pas encore d’annonce officielle? Et bien plusieurs choses :

1. Le film

https://www.youtube.com/watch?v=kHJ3pSly7zw

Tout d’abord la Toei Animation sort un nouveau film DragonBall Super à l’international pour Noël prochain. alors vous me direz c’est pas une preuve ça. Peut-être, mais depuis la renaissance de la franchise DragonBall sous le nom de DragonBall Super, chaque film (Battle of Gods et Fukatsu no F) a préfiguré un nouvel arc de la série.

2.On ne tue pas la poule aux œufs d’or.

Les résultats financiers de la Toei Animation grandement liés à la popularité et aux bonnes audiences de la série Dragonball Super au Japon et de part le monde. Avec un chiffre d’affaire  de 1.900.000 euros pour l’année passée, la société joue dans la même cour que Marvel et ses 9.000.000 de dollars. Il serait très étonnant que les responsables décident d’arrêter net leur franchise la plus rentable.

3.L’interview de Masako Nosawa.

Masako Nosawa, la seiyu (comédienne de doublage) de Goku fait plus que laisser entendre dans sa dernière interview qu’un retour de la série se fera avant longtemps.

https://www.youtube.com/watch?v=HYU9SuTRBJE

Donc voilà avec tout ça mes amis, je pense que nous n’avons qu’à nous armer d’un peu de patience pour avoir notre suite.

Mais cette fin en elle-même qu’en ai-je pensé ? Et bien j’en suis pleinement satisfait, le suspens a duré jusqu’à la toute fin et ce qui ne gâche rien, le dessin et l’animation du dernier épisode étaient à tomber par terre. Tout c’est recoupé à la fin et l’utilité de chaque personnage est devenue clair. Avec ceci l’émotion était au rendez-vous. Donc pour moi c’est tout bon, vivement la suite.

En tout cas ça met à bas toutes les théories. Pas de el hermano, pas de retour des univers détruits. Pas de trucs bizarres, juste une bonne fin.

Merci de votre attention c’était John Bog pour Avis Geek.

À propos de l'auteur

John Bog
John Bog
Passionné depuis toujours d'audiovisuel japonais, de mangas, de cinéma et d'univers fictifs en général.
Notez cet avis/test :