Salut à tous Avigeekers, bienvenue dans ma troisième review de DragonBall Super. Aujourd’hui nous allons parler de l’épisode 125.

dragon-ball-super-episode-125-fuji-synopsis-780x405

Comme vous n’êtes pas sans le savoir le Tournois du Pouvoir touche à sa fin mais; au moins temporairement; la série aussi. On est donc en plein climax et l’épisode 125 nous montre trois confrontations de personnages surpuissants se donnant à fond : Jiren, Toppo, Goku, Vegeta, C17 et Frieza. Le gratin.

JIREN VS GOKU & VEGETA

Et oui je sais ça fait bizarre de voir écrit Goku & Vegeta comme si c’était une équipe, mais c’est comme ça. Les deux antagonistes d’hier, rivaux d’aujourd’hui, ont décidé d’unir leur force pour cette confrontation au sommet contre Jiren le Gris.

Malheureusement pour cet épisode, l’attaque coordonnée des deux sayans tiens du remplissage, ils ne mettent pas plus leur adversaire en difficulté qu’à l’épisode précédent et ce dernier pour une raison toujours inexistante ne les sort pas non plus alors qu’il les domine très largement. On gagne, ou plutôt on perd, du temps d’épisode alors qu’il ne reste plus que 6 mins au tournois et 6 épisodes à la série (oui 6 épisode de 20 mins pour 6 mins tout est normal parce que Japon) c’est assez bizarre.

dragonball go ve

TOPPO C17 FRIEZA

Pendant ce Temps Toppo la Moustache est au prise avec C17. Tout seul contre le gros balèze de l’univers 11 cette fois, puisque Gohan est sorti. Pourquoi ce sont il séparés à la base ? C’était pas dit et pas très cohérent dans le scénario, mais passons. Donc C17 est à la peine face à Toppo mais grâce à sa stamina infini d’humain artificiel il balade son adversaire. Il joue la montre comme le précise Kulilin dans les tribunes. Alors pour en finir notre pride trooper à l’impressionnante pilosité sub buccale sort un gros kikoha que contre C17 avec une attaque du même ordre.

dragonball c17

Mais intervient Frieza le Fourbe, Frieza le vicieux, Frieza le Pote Que Tu Voulais Pas Inviter, qui fidèle à lui-même, attaque Toppo de ses rayons de la mort dans le dos dans sa forme Golden Pétage de Plomb Psychopathe. Mais rien y fait Toppo à gros dos ça résiste. Et si il est mis à terre ce n’est que pour mieux se relever et montrer à son tour son vrai pouvoir. Celui de Hakaishin. Toppo n’est pas encore le dieux de la destruction de l’univers 11 mais il en a le pouvoir et il va le montrer à Frieza. Franchement c’était stylé cette transformation, où l’on voit le gros tas sosie de Robotnik devenir musclé énorme tel après une sèche à base de huit heures de salle par jour avec diète -œuf poulet shaker de prots- à foison. Un moment qui ravira les amateurs de transformation et je sais qu’ils sont nombreux.

dragonball toppo

J’ai vraiment bien aimé ce Toppo demi dieu de la destruction qui démontre tout de suite sa grosse puissance. En effet, insensible dorénavant aux attaques de Frieza,  il lui sort le Hakai, que ce dernier croit pouvoir annuler facilement comme il l’avait fait dans les épisodes filers, sauf que non, là il se fait rétamer. Et même la surface de combat Kachi Kachin se fait péter en deux. Et oui trop de puissance je vous dit. Frieza humilié, C17 reviens à la charge pour une confrontation dantesque, de la baston DB comme on aime mais il n’a toujours pas le dessus. Et c’est là que survient mon passage préféré de l’épisode. Frieza, sous sa forme normale, charge l’attaque qui dans DBZ détruisit Namek et même ça Toppo l’annule d’un doigt. Bien vu de la part des scénariste, quel meilleur moyen de nous faire bien comprendre que l’aspirant Hakaishin est un monstre ? Ensuite et bien c’est simple, le tyran se prend la raclée de sa vie, il ne peut rien contre Toppo en mode god. L’épisode se fini alors que C17 retente sa chance même si on sent bien que c’est sans espoir.

dragon-ball-super-episode-125-2-780x405

CONCLUSION

Alors que dire de cet épisode ? Et bien qu’il était très bon ma foi. La qualité de l’animation était au rendez vous tout du long déjà. Les dessins, surtout le cara design de Toppo Hakaishin pétaient franchement la classe et plusieurs moment m’ont donné des frissons. C’est quand même autre chose que son collègue Dyspo le lapin. Vraiment, il y avait un souffle d’apocalypse et pour une fois, mieux vaut tard que jamais, on a senti l’enjeu démesuré du tournois avec cette aire de combat qui tombe en ruine. Les combats étaient omniprésents dans l’épisode et ils étaient dynamiques et épiques sur de superbes musiques, surtout le thème de Toppo.

Petit bémol tout de même, l’histoire n’a toujours pas avancé ! Serte Frieza est HS mais toujours en course, personne n’a été éliminé, le combat Jiren/Goku-Vegeta en est toujours au même point. Mis à part le power up de Toppo et la fragmentation du ring, qui étaient des événements stylés j’en convient, nous en sommes toujours au même point et c’est bientôt la fin. Remarquez ça à toujours été ça dans DB, l’intrigue avance douuuucement.

Donc bon épisode qui fait plaisir à voir tout en laissant dubitatif sur la suite des événements. À quoi va bien pouvoir servir C17 au point où nous en sommes ? Qui va bien pouvoir être capable de vaincre Toppo avec une puissance pareil ? Comment Goku et Vegeta pourraient ils faire la moindre égratignure à Jiren ? Beaucoup de questions.

J’espère, et ça n’engage que moi, que la série ne va pas nous ressortir Vegeto pour solutionner le problème. Déjà parce que ça a déjà été fait l’arc d’avant mais surtout parce-que si ils font ça amener l’ultra instinct n’aura servi à rien et faire combattre Goku et Vegeta côte à côte non plus ils pouvaient fusionner avant. En tout cas vivement la suite.

Sinon pour finir avec quelques mots à propos de la fin de DragonBall Super, je ne vais pas rentrer ici dans les détails mais sachez juste que beaucoup de voyants sont aux verts pour que nous ayons une suite dans un avenir pas si lointain. Et ça, ça me fait plaisir.

Merci de votre attention c’était John Bog pour Avis Geek.

dragonball toppo hakai

 

 

À propos de l'auteur

John Bog
John Bog
Passionné depuis toujours d'audiovisuel japonais, de mangas, de cinéma et d'univers fictifs en général.
Notez cet avis/test :