Petite sélection des chaînes youtube consacrées à DragonBALL

Salut à tous Avigeekers.

Aujourd’hui je vais vous parler de quelque chose qui me tient beaucoup à cœur, comme beaucoup d’entre vous je suppose, et c’est comme vous l’aurez compris, DRAGONBALL !!!
Enfin plus exactement de ceux qui à mon avis en parlent le mieux sur la plateforme YouTube. Ils sont nombreux à le faire. Ce qui est normal car la communauté DRAGONBALL Française est énorme et trans-générationnelle.
dragonball-z-online-features

INTRODUCTION

Pourquoi DRAGONBALL ?

Pourquoi DRAGONBALL pour moi ? La réponse est simple et ne nécessite pas de partir dans des considérations philosophiques sur le propos du manga et de l’anime. C’est plus terre à terre. En fait comme beaucoup de garçons de ma génération, j’ai grandi avec. À vrai dire je n’ai même pas souvenir de n’avoir pas connu Goku.

Tiens je vais déjà faire une aparté, veuillez m’en excuser Avigeekers. Goku hein, et pas Sangoku. Sangoku c’est une hérésie de traduction. Le vrai nom c’est Son Goku. « Son » le nom de famille et « Goku » le prénom, je vous explique ici :

Spoiler

GOKU SANGOKU

La série DRAGONBALL à été achetée par TF1 en 1986. Soit une époque où l’animation japonaise et le manga était très peu connus en France et où il était supposé que les mentalités n’étaient pas prêtes à recevoir une histoire avec un graphisme différent de celui d’Astérix ou Tintin et Milou. Ceci a donné lieu à un doublage très étrange.

Encore aujourd’hui je me demande qui a bien pu avoir l’idée de transformer le nom du héros. Son Goku. Ce n’est pas imprononçable quand même si ? Et piccolo ? C’est le nom d’une petite flûte, on est quand même loin de ‘satan petit coeur ‘. Sans doute les doubleurs ont ils pensé que le public français de l’époque était trop demeuré pour avoir droit aux noms originaux et se sont envoyés comme ça sur des traductions bancales. ‘Tortue géniale‘ pour ‘Kame Sennin‘, ‘Vague déferlante’ pour ‘Kaméha’ ? Ah ? OK.

En revanche autant les doubleurs sont bien partis en live sur DB (on va abréger DRAGONBALL comme ça maintenant) autant les comédiens de doublage ont vraiment assuré.

https://www.youtube.com/watch?v=fRVuyhlDfIU

[collapse]

Aparté terminé, je vais maintenant vous toucher quelques mots du mode de consommation que nous avions de DB dans les années 80/90. Oui, je suis un vieux de la vieille et là je m’adresse surtout aux plus jeunes Avigeekers :

Figurez vous que tout ça se passait AVANT internet. Oui vous avez bien lu ! Aussi fou que ça puisse paraître, il y a eu une époque pas si lointaine où internet n’existait pas. On utilisait des coutelas en os, on s’habillait de peaux de bêtes, on allumait nos clopes avec des silex et les filles portaient des buffalos. On appelle cette période « l’âge sombre  » dans le jargon.

buffalo

ça fait peur hein

À cette époque reculée, il existait cependant une lueur d’espoir et elle avait un nom : Le Club Dorothée.

Là, dans cette émission jeunesse, s’étendaient des plages sans fin d’animés japonais. Et entre Ken Le Surviant, Ranma 1/2,Olive et Tom, Les chevaliers Du Zodiaque et autre Quatre Filles du Docteur Marchs’agitait un petit garçon à la queue de singe sur un nuage supersonique avec un bâton magique. Et ce petit garçon, n’était autre que Goku.

https://www.youtube.com/watch?v=45HgRlMyiMo

 

sticker-autocollant-enfant-goku

Mais quand j’étais à la fin du collège, le petit garçon avait bien grandi. Tout comme moi. Comme tous mes condisciples je suivais avec passion ses aventures. Depuis nous avions appris qu’il s’agissait en fait d’un extra-terrestre, que sa planète avait été détruite, il était mort, avait ressuscité, parce que DRAGONBALL. Il avait fait de la plupart de ses anciens ennemis de nouveaux amis, Piccolo, Vegeta, et avait combattu Freezer, Cell, Bu, vous connaissez les bails… Mais il y avait une ombre au tableau, une ombre terrible qui masquait le soleil. Cette ombre mes amis, et bien c’était l’école.

« En un épisode de DB on en apprend plus qu’en 100 heures de cours »

En effet l’éducation nationale n’a jamais prit DB au sérieux. Et ça c’est grave car tout le monde sait qu’en un épisode de DB on en apprend plus qu’en 100 heures de cours. Hors ces sagouins dans les ministères n’avaient rien trouvé de mieux à faire que de mettre des cours le mercredi matin. Le Mercredi Matin quoi ! En même temps que la diffusion hebdomadaire de DB.

vege

J’ai physique en même temps que l’épisode de DRAGONBALL !!!!!

C’était de la provocation. Et oui petits Avigeekers. N’oubliez pas qu’à l’époque, pas d’internet. C’était marche ou crève. Mais qu’à cela ne tienne, ma grand mère était dotée d’un magnétoscope VHS. Elle m’enregistrait chaque mercredi matin sur la même cassette (qui était très fatiguée à la fin) mon épisode de DB que je regardais avec avidité avant toute autre chose en rentrant de l’école.

VHS-Video-Tape-Top-Flat

C’est ça une cassette VHS jeune. 2H d’enregistrement grand max.

« Mais pourquoi tu nous racontes tout ça John Bog ? Tu nous racontes ta vie là nous on veut que tu nous parles du DRAGONBALL YouTube game. »

Oui jeune Avigeeker, tu as raison. J’y viens. Mais si j’en passe par tous ces détours il y a une raison. C’est pour bien faire comprendre que pendant toute une époque c’était très difficile de voir du DB et donc qu’aujourd’hui c’est une vraie chance d’y avoir accès un peu partout en streaming en deux clics.

J’avoue que pendant ces années j’avais un peu lâcher DB. Le GT ne m’avait pas plu et même si je relisais de temps à autre les Mangas je n’étais plus vraiment dedans, et ça c’est moche.

Puis DB super est arrivé. J’ai regardé.

J’ai trouvé ça bien mais pas très passionnant vu que la série ne faisait que reprendre la trame des films Battle of Gods et Fukatsu no F. J’avais arrêté de regarder quand je suis tombé par hasard sur YouTube sur une vidéo de DB Times. Elle faisait très pro j’ai vraiment cru qu’il s’agissait d’une chaîne officiel française de la Toei Animation. Je suis donc retourné voir la série qui en était au combat Hit Goku. Autant vous dire que là j’ai kiffé et que mon âme de fan s’est réveillée… Grâce à une chaine YouTube sur DB.

« Si je prends ce plaisir chaque semaine c’est grâce à des YouTubers qui m’ont remis dans le bain avec leur travail de passionnés »

Depuis je ne rate plus un épisode. Je les vois une première fois en VO en direct du japon pendant la nuit du samedi au dimanche, une seconde fois en VO english subtitled quand ça sort une heure plus tard et une troisième fois en vostfr le lendemain. J’adore. Et si je prends ce plaisir chaque semaine c’est grâce à des YouTubers qui m’ont remis dans le bain avec leur travail de passionnés. Je vais ici leur rendre un petit hommage.

Hit04

Alors je ne vais pas parler de tous les YouTubers qui traitent de DB. Ils sont bien trop nombreux et pas tous intéressants. Je vais simplement vous faire une petite sélection de mes préférés. Ce n’est pas un classement. A la fin je leur attribuerai à chacun une note mais ne vous méprenez pas, cette dernière ne reflétera pas autre chose que ma préférence entre eux je ne me permettrai certainement pas de noter la qualité de leur travail audiovisuel, c’est hors de mon champs d’expertise. Allons y.

LE CHEF OTAKU

menu-manga

Le Chef Otaku

C’est pas un classement mais je vais commencer par le gros morceau. Gros en terme de volume de vues et d’abonnés de la page hein. Me faites pas dire ce que je n’ai pas dis.

En effet avec ses 438k abonnés au moment où je rédige cette Review c’est lui qui pèse le plus aujourd’hui dans le YouTube Manga game en général, et il occupe une place centrale dans le YouTube DRAGONBALL game en particulier.

Mais le Chef c’est qui ?

De son prénom Alvin, âgé de 27 ans, Le Chef Otaku est avant tout un YouTuber Manga. Dans son format Menu Manga il fait découvrir à ces viewers des parutions qui le passionnent. Lui même dessinateur et scénariste. Il a édité en 2017 le Comic Book Dirty Cosmos avec son partenaire Djiguito.

Ce qui est bien avec le chef c’est qu’il sait de quoi il parle (en général). Et, comparativement avec le gros des YouTubers qui parlent de DragonBall, il dégage une bonne crédibilité. D’ailleurs il en joue, et se la joue, pour le bonheur de ses admirateurs. Souvent « taquin » comme il aime lui même se qualifier, il s’est auto proclamé « oracle DragonBall » pour la justesse de ses prédictions sur la série et ça me régale. Enveloppé de sa mauvaise fois légendaire et d’une méchanceté feinte, il est toujours flanqué du « Petit Chef » qui n’est autre que son jeune frère de 18 ans, Maxime.

Mais son haut fait d’arme et sa victoire totale et écrasante dans « l’affaire Broly » :

fb_angry-broly-wallpaper-by-link-leob-d5jeikv

JE ME RETIENS

Cette polémique a longtemps secoué la communauté DB. Finalement la série a donné raison au chef : Broly n’est pas canon. C’était vraiment très drôle toute cette histoire.

https://www.youtube.com/watch?v=eB6Oy1toNNg

 

Actuellement le chef tient sa place dans le DRAGONBALL YouTube Game en effectuant une Review hebdomadaire de l’épisode de DBS, sauf quand il le trouve vraiment nul. En tout cas je vous recommande vivement sa chaîne qui est très drôle et qui crée le débat.

 

DB TIMES

6XRrgutI

Alors voilà pour moi le deuxième gros morceau du game. Caractérisée par la rigueur et le sérieux. C’est cette chaîne que j’avais prise pour la chaîne officielle DB en France, avant que ses deux auteurs ne montrent leurs visages.

maxresdefault

Les deux compères, un grand et un petit comme Laurel et Hardy ou comme ils aiment à le dire le clown blanc et l’auguste, nous livrent, non sans une pointe d’humour, leur expertise DB. On sent leur connaissance encyclopédique de l’oeuvre et c’est très agréable. Aussi leur naturel et leur coté respectueux de leur public les rends très sympathiques. Ce qui est assez dingue avec eux c’est qu’ils connaissent jusqu’au noms de tous les scénaristes et animateurs travaillant ou ayant travaillé sur DrangonBall, DrangonBall Z, DragonBall GT et DragonBall Super et reconnaissent leurs préférés en un coup d’œil !

https://www.youtube.com/watch?v=lfztHQGEDtA

 

Nos deux amis déclinent leur chaîne en différents formats allant de la Review aux prédictions et sont aussi aux commandes d’une autre chaîne Gconnection qui est une chaîne d’Unboxing et de présentations de figurines et de Goodies :

 

SAIKYO DEVIN

9cd044068db6448dcd26fe4d1dd8360bd379ff94_00

Alors là je vais vous parler de mon préféré de coeur. Je sais ça fait culcul dit comme ça mais vous allez comprendre. En fait un peu par hasard je me suis abonné à sa chaîne vers le tout début. Nous n’étions que 400 et quelques il me semble. J’ai découvert une petite voix douce et gentille à l’accent marseillais et on sentait une volonté fébrile de bien faire, une timidité. Son concept ? Les « Reviews du Futur » . En fait ce sont des prédictions scénarisées. Saikyo fait semblant d’avoir vu l’épisode à venir et en raconte l’histoire, c’est une idée sympa, et parfois ça tombe juste.

https://www.youtube.com/watch?v=wMlWadnlnjc&t=537s

 

Hormis ce concept Saikyo est vraiment à fond à fond dans les spoilers. Lui il s’en moque du suspens, il veut savoir la suite et il creuse dans tous les recoins du net pour la communiquer à sa communauté.

Ce garçon est vraiment touchant. Il passe son temps à remercier ses abonnés en long en large et en travers et à leur souhaiter du bien. Ce qui semble lui réussir car il en est aujourd’hui à 55k abonnés.

 

HASHA REVIEW MANGA

20620755_1615458291807258_6129328560352961276_n-300x300

La chaîne dont je vais vous parler maintenant est une « petite » chaîne. Enfin petite, environ 14000 abonnés à l’heure actuelle, ce qui est déjà pas mal mais loin des centaines de milliers d’abonnés des gros acteurs du game. La chaine HASHA est gérée par deux potes mais actuellement un seul passe en vidéo face cam, c’est Darkows.

darkows

darkows

Ce jeune (je crois qu’il a 21 ans mais je ne suis pas sûr) est lui aussi je trouve très touchant. Touchant dans la sincérité de sa démarche. On sent bien que le copain est bien loin de faire ça pour la « YouTube Money ». Touchant encore par la sincérité de l’investissement qu’il met dans sa passion. Les mangas et les animes, on voit que c’est sa vie, enfin qu’en tout cas il aime ça « pour de vrai ». C’est rafraîchissant de voir son enthousiasme, même si parfois Darkows, j’avoue tu pars un peu loin dans tes théories, mais tu fais plaisir, c’est la naïveté des cœurs purs ;).

En plus abonnez vous à sa chaîne il a des problèmes en ce moment je le laisse vous expliquer :

https://www.youtube.com/watch?v=l9icoUTrloA&t=498s

 

RYO SENSE TV

1100056

Alors lui c’est un cas particulier dans le DRAGONBALL YouTube game. Le grand, le fort, l’unique, Ryo Sensei le puissant, et ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii. Pour ceux qui connaissent déjà sa chaîne ils ont forcément entendus sa voix dans leur tête en lisant (et ont rigolé mentez pas). Ryo Sense a le flow. Son phrasé unique, son débit ultra rapide, que je soupçonne d’être inspiré des animateurs télé et des pubs japonaises, en font un YouTuber unique en son genre. En plus il est drôle, mais alors vraiment très drôle. Avec toutes ses private jokes il a su créer une grande proximité avec sa communauté. Et ouiiiiiiiiiii, car les nameks ont la peau verte, et les rageux, Dabra leur crache dessus. Ces derniers temps Ryo Sense ne sort plus beaucoup de nouvelles vidéos mais j’espère qu’il nous prépare un retour fracassant et de doute façon il m’a tellement régalé que je me devais de le mettre dans ma sélection.

https://www.youtube.com/watch?v=7_wAJzLO26Q

 

GONZAROO

Photo-1509083481

Alors là on va parler un peu de l’un des piliers du DRAGONBALL YouTube game historique. Je le gardais pour la fin.

Alors ce jeune asiatique, comme tous les asiatiques, est fan d’animes et de mangas….  Mais NAAAAANNN, je rigole on se détend ! J’en vois déjà rager derrière leur ordi. Déjà non évidemment tous les asiatiques ne sont pas fans de mangas et d’animes et surtout malgré ce que l’on serait tenté de croire, en voyant sa belle chevelure noire et ses yeux bridés derrière ses grosse lunettes, Gonzaroo n’est pas du tout asiatique mais d’origine Péruvienne.

4kQ-vcCB

j’suis pas chinois, t’as compris ?

Mais blague à part Gonzaroo c’est qui ? Et bien c’est un YouTuber Belge spécialisé dans les reviews (DB ou autre) qui est là depuis fort longtemps et qui fait référence. En effet ses avis sont pertinents et le personnage attachant. Le personnage a du relief sous ses dehors de gentil garçon calme, ses coups de gueules ne sont pas si rares. Lui aussi (comme Léo et Max de DB Times) est super calé en DragonBall. Face cam dans sa chambre, presque sans montage, il produit un contenu de qualité et tout bon fan de DB devrait courir s’abonner à sa chaîne à mon avis.

https://www.youtube.com/watch?v=w0WKpyMdKFk

 

Donc voilà ça c’était ma petite sélection de YouTubers spécialisés DragonBall. Mes préférés pour dire ça comme ça. Mais bien sûr il y en a plein d’autres. Je n’ai parlé ici que de la communauté francophone.

  • En anglophone je tiens tout de même à mentionner Dee Bee Geek qui est vraiment génial.
  • Pour les autres francophones j’aimerais aussi vous conseiller Afro Roshi, qui à un bon délire.
  • Un autre Belge Blue de la chaîne Bluesun qui, même si je suis souvent en désaccord avec ses avis, fait un bon travail. 
  • Gaki de Gaki Parody est aussi excellent mais que je n’ai pas mis dans ma sélection car il ne fait presque plus de vidéos.
  •  Sussucre aussi est pas mal mais sa chaîne est plus basée Dokkan Battle que manga anime même si il fait des reviews,
  • Je ne peux pas finir non plus oubliant Les Review du Chapeau De Paille, alors lui je le trouve sympa mais il faudrait qu’il articule plus et fasse moins de bruits de succion en avalant sa salive (sans offense).

Sinon dédicace aussi à tous les petits gamins qui produisent de la vidéo DB sur YouTube. C’est cool, continuez !

Et merci à tous les vidéastes que je n’ai pas cité et qui font vivre notre passion, l’a font se perpétuer de génération en génération et entretiennent la flamme. Même les rageux. C’est important. La dernière fois je parlais à mon petit cousin de 11 ans il connait mieux DB que moi et ça ça fait plaisir, et ça c’est grâce à la communauté. Vive DRAGONBALL.

Merci de votre attention c’était John Bog pour Avis Geek.Hit_Profile

 

À propos de l'auteur

John Bog
John Bog
Passionné depuis toujours d'audiovisuel japonais, de mangas, de cinéma et d'univers fictifs en général.
Notez cet avis/test :