Saluts Avigeekers, hier soir j’ai vu le film I KILL GIANTS. Ça faisait un moment que je voulais le voir, j’avais vu l’affiche avant sa sortie sur pas mal de sites de geeks (oui des concurrents) et elle me donnait bien envie. Il était mentionné « par les producteurs » de Harry Potter et même si je ne suis pas spécialement un gros fanboy de la saga du sorcier à lunettes rondes, j’étais curieux de voir ça.

À vrai dire je m’attendais à un genre de Jack Chasseur de Géant vu le titre, ou de Sucker Punch vu la dégaine du personnage sur l’affiche, ça aurait été cool, mais oh combien je me trompais… nous allons voir pourquoi.

I KILL GIANTS

bah ouais pourquoi ?

C’EST QUOI I KILL GIANTS ?

I KILL GIANTS (Chasseuse de Géants en V.F) est un film belgo-britannico-américano-chinois réalisé par Anders Walter sorti en 2017. Il est l’adaptation du roman graphique du même nom de Joe Kelly et J.M Ken Niimura édité par Image Comics. Le film est présenté en 2017 au festival du film de Toronto.

Produit par Michael Barnathan, Chris Columbus, Kyle Franke, Kim Magnusson, Adrian Politowski et Nick Spicer pour Umedia, Having Me Films, 1492 Pictures, Treehouse Pictures, XYZ Films, Man of Action Studios, Parallel Films et Adonais Productions et distribué par RLJ Entertainment (États-Unis), The Jokers (France).

SYNOPSIS

Barbara, une adolescente solitaire, voir marginale, vit dans une petite ville de bord de mer aux Etats-Unis. Elle rencontre Sophia, jeune fille Anglaise de son âge fraîchement débarquée dans la région, sur une plage et lui confie son secret : elle tue des géants pour protéger la ville !

DISTRIBUTION

Barbara, la chasseuse de géant, l’héroïne du film est interprétée par Madison Wolfe. Cette adolescente à tendance excentrique et un peu geek qui se balade constamment avec un serre tête à oreilles de lapin sur le crâne n’a pour ainsi dire pas d’amis… Jusqu’au jour où le hasard lui fait rencontré Sophia sur la plage.

I KILL GIANTS

Madison Wolfe

Sophia qui quand à elle est interprétée par Sydney Wade. Cette autre ado est un élément extérieur à l’environnement de Barbara et semble être la seule à ne pas la juger et à croire en son histoire de chasseuse de géants.

I KILL GIANTS

Sidney Wade

L’excellente actrice Zoe Saldana, vue entre autre dans Avatar et Les Gardiens de la Galaxie interprète ici le rôle beaucoup plus sobre et non moins important de Mrs Mollé, la psychologue scolaire qui suit Barbara.

I KILL GIANTS

Zoe Saldana

Imogen Poots quand elle joue le rôle de Karen, la grande sœur de Barbara qui lui sert de mère, cette dernière semblant absente, ainsi qu’à ses deux autres frères.

I KILL GIANTS

Imogen poots

SCENARIO

Si au premier abord on pourrait être tenté de croire à un scénario des plus convenus, sur le mode « une adolescente rejetée de par sa différence avec le groupe va trouver le moyen de s’accomplir grâce à la fameuse force de l’amour et de l’amitié », en fait c’est bien plus subtil que ça. Tout d’abord le film laisse planer suffisamment le doute sur l’existence réelle ou non des fameux géants pour que le spectateur se demande au moins ce qu’ils peuvent bien être, même ne serait-ce qu’aux yeux de Barbara. Quand cette question est résolue dans la toute dernière partie du film, on ne peut que rester pantois devant l’ampleur des thématiques qui étaient traitées sous nos yeux sans que l’on ne les identifient forcément.

I KILL GIANTS

MISE EN SCÈNE

La mise en scène est sobre et relativement dépouillée, sauf pour les apparitions des géants et autres créatures fantastiques où elle alterne entre épique et inquiétant. En tout cas on voit bien que tout ça et maîtrisé et fonctionne très bien.

REALISATION

La réalisation du film n’est pas la plus spectaculaire qui se puisse je l’avoue. Cependant, il faut lui reconnaître une constance dans le traitement de l’image qui rend tangible cet univers entre réel et onirique de I KILL GIANTS. Il y a une cohérence dans le traitement de l’image, dans l’aspect suranné des décors, qui donne au métrage un côté « film d’auteur » plaisant.

Spoiler

Mais en fait de quoi ça parle I KILL GIANT sous ce camouflage de film pour ados ?

Et bien de plusieurs choses assez graves et pas vraiment gaies en fait:

1.La perte

À la fin du film, on comprend que si c’est Karen qui s’occupe de Barbara et de ses frères toutes seules dans cette grande maison ce n’est pas parce que leur mère est morte, ce n’est pas parce que leur mère est partie ailleurs en les abandonnant… C’est parce que depuis le début elle est entrain de souffrir d’une gave maladie dans une chambre à l’étage. Finalement, le combat que Barbara mène contre les géants et les ombres c’est un combat contre sa peine dont la démesure est proportionnelle à celle de la perte qu’elle s’apprête à vivre.

2.La schizophrénie chez l’enfant

Barbara voit des choses qu’elle est la seule à voir. Pourtant elle n’est pas folle. Elle donne corps à ce qui est pour elle, vu son jeune âge, le plus grand cataclysme qui soit possible dans l’univers. Oui, pour une enfant le décès d’un parent n’est autre qu’un Titan. Qui ne peut-être vaincu que grâce à l’aide des autres, même si à la fin c’est l’enfant seul face à sa peine et que cette dernière, réelle, ne peut être surpasser qu’en acceptant le monde réel tel qu’il est.

3.La résilience

On voit qu’à la fin du film, la vie de Barbara est revenue à la normale. Elle assiste à la mise en terre de sa mère avec tristesse mais retenue. Elle sait qu’elle a finalement eut le courage de la voir sur son lit de mort. Elle a grandit.

[collapse]

CONCLUSION

Donc pour moi Avigeekers, I KILL GIANTS est vraiment un très très bon film. Sensible, surprenant, s’aventurant avec délicatesse là où peu de films vont.

En plus il y a des géants en CGI en prime ! Même si ce ne sont que des géants imaginaires, allégoriques…enfin imaginaires, regardez bien la fin du film…

Merci de votre attention c’était John Bog pour Avis Geek.

I KILL GIANTS

À propos de l'auteur

John Bog
John Bog
Passionné depuis toujours d'audiovisuel japonais, de mangas, de cinéma et d'univers fictifs en général.
Notez cet avis/test :