Après ma review sur The Long Dark – Guide de survie dans le grand nord, j’aimerais vous parler aujourd’hui de :

Subnautica

Autre jeu de survie, récemment sortit sur PC (le 25 Janvier 2018) après plus de 3 ans en early access, dont voici le trailer :

https://www.youtube.com/watch?v=Rz2SNm8VguE

J’avais entendu parler de ce jeu, que ce soit sur les forums ou encore les nombreux « Let’s play » disponibles en ligne, dont les plus connus sont sûrement ceux de Squeezie (Celui-ci par exemple).

Mais, étant réfractaire aux early access, j’ai préféré attendre la version « finale » pour me lancer, et je dois dire que je me régale.

Subnautica, c’est quoi ?

C’est avant tout un jeu de survie dans un environnement futuriste. Vous démarrez le jeu dans une capsule au milieu de l’océan et votre « vaisseau » a explosé. Voilà, tout est dit. Maintenant, à vous de survivre dans cet environnement hostile. Il va falloir trouver à manger, à boire, comprendre pourquoi vous êtes ici, et comment vous en sortir. Le problème, c’est que la faune aquatique locale n’est pas très commode, bien qu’ayant de nombreux aspects pratiques. Par exemple, une créature/poisson va vous permettre de fabriquer des bouteilles d’eau, un autre va vous envoyer des nuages radioactifs, à vous de faire votre choix.

subnautica

Certaines créatures sont magnifiques

Mon avis sur le jeu

Graphisme

Les graphismes ne font pas tout dans un jeu, même dans un jeu de survie (par exemple Don’t starve, qui a une direction artistique bien à lui, ne brille pas par son côté réaliste). Mais là, franchement, on en prend plein les yeux. La vie sous la mer est magnifique et cela tombe bien car on y passe 90% du temps. Des couleurs magnifiques, des créatures Aliens vraiment impressionnantes, les développeurs ont vraiment fait un travail remarquable sur l’ambiance, et les graphismes y sont pour beaucoup. Seul bémol peut-être, la terre ferme qui est très pauvre comparée à la richesse de la mer, et où les polygones sont beaucoup plus visibles.

subnautica-screenshot

Faune, Flore et Biomes de Subnautica

C’est une autre grande force du jeu. L’éco-système est magnifique et très cohérent. Chaque espèce a un comportement propre, et c’est un plaisir de voir tout ce beau monde évoluer devant notre masque.

Gameplay et système de craft

Là encore une excellente surprise, le jeu est très intuitif.

Sans être vraiment prit par la main, le jeu permet à tout joueur de s’y retrouver sans forcément aller regarder sur internet ou un Let’s Play.

Pour ce qui est du système de craft, là aussi, c’est assez intuitif grâce aux indications disponibles en jeu. Je n’ai jamais eu besoin de chercher des heures les informations dont j’avais besoin, et c’est agréable de pouvoir trouver les solutions de manière autonome (ce qui est trop rare dans ce genre de jeu). Par contre, il est clair que l’on passe du temps à chercher les ingrédients nécessaires pour construire, améliorer, survivre. Mais l’environnement est tellement riche et beau que je n’ai jamais eu l’impression de forcer.

Il existe différents modes de jeux selon les goûts, j’ai pour ma part opter pour le mode « Survie », qui me semble le plus cohérent avec ce qu’ont voulu faire les développeurs, et qui correspond le mieux à l’identité même du jeu. Il a donc fallut que je me préoccupe de ma nourriture, santé, … Mais, différents outils permettent de gérer assez rapidement et en tout autonomie nos besoins primaires : Meubles, salles, améliorations,…

pda subnautica

Votre PDA vous permet de gérer votre équipement mais sert aussi de Wiki

Durée de vie de Subnautica

J’ai donc opté pour le mode survie et j’ai donc dû gérer activement mes ressources. C’est pour moi la base (je trouve) dans un jeu comme celui-ci, mais c’est vrai que cela m’a prit énormément de temps uniquement pour « Survivre ». Du coup, la durée de vie dépendra essentiellement de vous. Pour ma part, j’ai pris un grand plaisir à améliorer ma base et l’optimiser afin d’être complètement autonome dans le jeu. Si vous êtes dans ce cas, vous atteindrez facilement les 80 heures de jeu sans forcer, voir dépasser les 100 heures sans faire exprès. Au niveau difficulté, la seule chose un peu embêtante, est qu’il m’est arrivé plusieurs fois d’être dans l’inconnu et de ne pas savoir ce que le jeu attend de moi. C’est voulu par les développeurs, mais ça peu lasser. Le jeu ne vous prend pas en main, et seule l’exploration permet d’avancer dans le scénario. Cela demande de la patience mais on est récompensé.

Scénario

Le scénario est bien pensé et permet d’évoluer dans ce monde tout en évoluant dans l’aventure. De plus, pas de rushs, le jeu vous laisse prendre votre temps et aller à votre rythme. Tout le mystères sur les Aliens, sur la situation, sur le futur, sont vraiment bien amenés et donnent au jeu une atmosphère très particulière et envoûtante. Seul bémol, on se sent vraiment seul au monde, parfois sans trop savoir quoi faire (ce qui est assez normal finalement).

Conclusion : mon avis sur Subnautica

Et bien comme vous vous en doutez, je passe un excellent moment sur ce jeu. Très immersif, très beau, intuitif, c’est un des meilleurs jeux de survie auquel j’ai joué. Le monde aquatique/futuriste est vraiment bien travaillé. Ajoutez à cela une bande son sur mesure selon les situations, et le cocktail fonctionne parfaitement. Seul problème, votre vie sociale qui risque de prendre (à nouveau) un sacré coup, car le scénario est plutôt lent à se mettre en place, et l’exploration peut lasser. J’attends maintenant Stranded Deep, en espérant qu’il arrive à sortir de sa version « accès anticipé » pour suivre l’exemple de ce qui est maintenant la référence : Subnautica.

Notez cet avis/test :