Avis et test du Jeu PC The Long Dark

Grande première pour moi avec un test d’un jeu de survie.

Après avoir mis mon plus bel anorak, j’ai donc lancé ‘The long Dark’ développé par le studio Hinterland Studio Inc. Jeu Lancé en version alpha puis, le 2 août, en version finale. Les soldes Steam aidant je me suis laissé tenter.

Le principe est assez simple. Vous êtes seul dans une zone géographique de très grand froid (Canada) et débrouillez vous avec ça.

Pour ma part, le jeu a démarré sur une citation de Jonas Salk :

« Life is an error-making and an error-correcting process, and nature in marking man’s papers will grade him for wisdom as measured both by survival and by the quality of life for those who survive. »

Et j’avoue que c’est tout à fait ça. Je n’ai fait que des erreurs…

J’ai mouru de froid la première nuit, j’ai relancé et j’ai appris comment gérer le feu, j’ai mouru de faim le jour 2, j’ai relancé en ayant appris à pécher et ainsi de suite. Comme un rogue-like avec le plaisir en plus. Car oui on prend du plaisir à ne pas mourir. Les développeurs ont été clair avec ce jeu ‘ La survie est votre seul objectif, la mort votre seule issue. Créez votre propre récit à chaque partie.’ On est donc clairement pas là pour se marrer. On va mourir, à nous de retarder l’échéance au maximum. Sur Steam pas mal de personnes affichent plus de 1000 heures de jeu, ça fait une sacré longue survie…

Pour ce qui est du jeu :

  • Tout d’abord au niveau graphisme, grâce au moteur Unity, on est sur du très joli. Une touche vraiment personnel pour ce jeu, (très cartoon) rien n’est vraiment beau mais l’ambiance général du design permet une immersion totale. On est clairement pas sur du ‘the hunter‘ au niveau graphisme, mais le plaisir est là.
  • Au niveau gameplay, c’est fluide, les touches sont classiques, l’interface est correcte, on s’y retrouve assez rapidement. Par contre j’ai du m’y reprendre à 50 reprises avant de pouvoir assommer un lapin et pour si peux de résultats !

Pour le bien de l’humanité, j’ai également lancé le mode ‘histoire’ qui est composé pour le moment de 2 chapitres. Un troisième arrive en décembre et il devrait au total y en avoir 5. Le jeu est très suivi par ses développeurs et c’est suffisamment rare pour être noté. Rare sont les jeux de survie à passer le cap de la version Alpha, et encore plus avec cette qualité.

  • Au niveau scénario, on est sur une histoire très mystérieuse puisque on avance vraiment à l’aveugle. Chaque rencontre va nous en apprendre un peu plus mais tout cela reste encore très vague. J’ai vraiment hâte de voir où les développeurs veulent nous amener au cours des prochains chapitres. Au cours du mode survie, tout est également très mystérieux et l’atmosphère est très pesante voir stressante.
  • Au niveau sonore on est dans du très bon encore avec une musique d’ambiance tout à fait en accord avec les situations et le stress généré par les différents états. C’est tragique et c’est joli. Au niveau des sons du jeu, tout est très bon et très immersif. Le bruit du blizzard donne froid et les pas dans la neige sont très bien restitués.
  • Au niveau durée de vie… Si on aime survivre, si on veut finir les 5 chapitres, on doit pouvoir miser sur un minimum de 80/100 heures de jeu sans les voir passer. Votre vie sociale en prendra un coup mais vous saurez comment fabriquer un arc et ça ça peut servir.

Au final, The Long Dark est un jeu que je recommande pour une expérience de survie dans le grand nord. Jeu très prenant et qui peut rapidement devenir chronophage.

 

 

Notez cet avis/test :